L’UNSA Police à l’élysée le 15 octobre 2020

Olivier VARLET, Secrétaire Général, et Thierry CLAIR, Secrétaire Général adjoint, reçus par le Président de la République, en présence du ministre de l’Intérieur et du garde des sceaux

Parmi les sujets évoqués :

  • Respect et protection du policier dans l’exercice de ses fonctions.
  • Des sanctions fermes et exemplaires à l’encontre des agresseursdes forces de l’ordre.
  • Simplification de la procédure pénale dès à présent.
  • L’UNSA Police interpelle le garde des sceaux sur la présence d’un avocat lors de la perquisition.
  • Dispositif législatif pour déroger au code de la route lors des filatures.
  • Reconnaissance des heures supplémentaires comme temps de travail.

Les principales annonces :

  • Suppression des remises de peine automatiques pour les agresseurs de policiers.
  • Le garde des sceaux a annoncé qu’il n’ y aurait pas d’avocat lors des perquisitions.
  • Ouverture d’une concertation entre le ministère de la justice et le ministère de l’intérieur sur une simplification de la procédure pénale et l’oralisation des procédures.
  • Renforcement de la protection fonctionnelle. (floutage des visages notamment…)
  • Mise en place de l’information partagée (connaissance des suites données aux enquêtes)

L’UNSA Police dans la défense de tous les policiers !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici